Le 3 janvier dernier, lors de notre rencontre avec le Ministre de l’intérieur, nous l’interpelions sur les conditions d’accès à l’examen professionnel de lieutenant de 2ème classe.

Le 14 janvier nous lui adressions un courrier réitérant notre demande. Dans sa réponse du 31 janvier 2017, en conclusion, la Direction Générale de la Sécurité Civile rejette la responsabilité sur les SDIS qui doivent adopter des actes individuels conformes à la réglementation en vigueur.

Il n’en demeure pas moins que la filière de 2012 a pour objectif de « tirer » les agents au grade qui correspond à leurs fonctions. Or lors du dernier examen pro, il y avait 363 candidats pour 500 postes.

À ce rythme, de nombreux agents vont rester sur le carreau.

– Le problème, ce n’est pas la filière de 2012, c’est au contraire sa non-application –

DECOUVREZ LE COURRIER DU MINISTRE